Sophie Mouton-Brisse experte couleur et bien-être

Sophie Mouton-Brisse

Auteure, consultante en décoration, conférencière et journaliste

Couleur, formes, sons et odeurs sont des vecteurs d’émotions positives à intégrer à vos espaces. Sophie Mouton-Brisse, experte en psycho-déco et auteure de “Décobox : Couleurs & Bien-Être” (Eyrolles) et de “La Déco des Emotions” (Le Courrier de Livre) vous révèle tous ses secrets pour ressentir le bien être au travail, à la maison ou dans les espaces de soin.

Le parcours de Sophie

Plus de 15 années d’expertise de la couleur Bien-Être en tant que formatrice auprès des décorateurs, architectes d’intérieur et peintres-décorateurs.

Formations

K

Couleurs & Bien-être, niveau 1

K

Matières & Motifs du Bien-être, niveau 2

Conférences

K

La Déco des Émotions : voir ses couleurs autrement

K

Psycho-analyse de la couleur de l’année

K

N’ayez plus peur des couleurs sombres !

K

Pourquoi le Nude fait-il du bien aux murs ?

K

Changer du blanc pour toujours !

K

Se ressourcer chez soi grâce aux bonnes couleurs

K

Je veux un coin télétravail efficace et agréable

K

Il n’y a pas de couleurs interdites

Écoutez l’interview de Sophie et
sa vision de la couleur

Les ouvrages de
Sophie Mouton-Brisse

Dans la presse

Europe 1De la couleur dans nos intérieurs, janvier 2022

FéminibioBien dormir, quelles couleurs pour ma chambre, décembre 2021

La Déco des émotions
Transformez votre lieu de vie en une source de bien-être

Editions Le Courrier du livre

DécoBox – Couleurs et bien-être
L’énergie des couleurs et les bonnes associations pour réinventer votre intérieur : Un guide + un nuancier

Editions Eyrolles

L’expertise couleur selon
Sophie Mouton-Brisse

|

La couleur c’est une vibration, c’est une énergie, c’est un repère dans notre univers.

Si vous étiez une couleur ?

Je serais sûrement le Turquoise, comme un lagon transparent. C’est une couleur qui nous fait du bien et nous permet l’évasion.

Une brève définition de la couleur selon vous ?

La couleur c’est une vibration, c’est une énergie, c’est un repère dans notre univers.

Qu’est-ce qui vous a amené à la couleur ? Quel a été votre cheminement ?

J’ai toujours été sensible à la couleur.

Enfant, j’étais à la campagne et j’avais un univers composé de couleurs : j’avais les papillons, j’avais les éclats de verre bleu qui tapissaient l’entrée de la maison, le violet particulier des robes de ma grand-mère. J’étais sensible à ces éléments et dès le début, leurs couleurs m’ont interpellées. Cela a été une trame, dans ma vie.

Puis, de fil en aiguille, je suis devenue journaliste dans la décoration. Et à ce moment-là, j’ai voulu faire des études pour comprendre comment la couleur agissait. Je n’ai pas trouvé ces informations dans la formation que j’ai effectuée, alors j’ai moi même construit la formation dont je rêvais, en tant que décoratrice et en tant que professionnelle de la couleur.

Voilà mon cheminement !

Avez-vous des modèles, des Pygmalions, des sources d’inspiration particulières ?

Des Pygmalions, pas vraiment, mais je suis très sensible à la pensée de Rudolf Steiner, qui était un anthroposophe avec une approche très théosophique de la couleur et qui nous dit :

“Il faut retrouver la possibilité de faire plus que regarder les couleurs, il faut savoir ressentir intérieurement le dynamisme interne de la couleur.”

Cette citation me correspond totalement. Je suis plutôt quelqu’un d’autodidacte et ma grande source de recherche et d’inspiration est la nature.

Quels sont vos centres d’intérêt et de recherche ?

Mon centre d’intérêt précis, ce sont les effets psycho-émotionnels de la couleur.
Comment la couleur vit-elle ? Comment peut-on vivre avec la couleur ?
Et surtout comment la couleur peut-elle nous faire du bien ?

En quoi votre expertise ou votre approche sont-elles singulières ?

Je pense que j’ai créé une formation qui n’existait pas, mais qui répondait à un réel besoin.

Je m’en suis aperçue parce que j’ai beaucoup de jeunes décorateurs, qui sortent d’écoles, qui viennent me voir parce qu’on ne leur a pas proposé justement de véritable éclairage sur la couleur, et encore moins de pratique de la couleur.
Ma formation et l’approche de mon coaching sont très sensibles et correspondent à une attente émotionnelle de la part des gens qui veulent être mieux chez eux.

Quels sont les résultats ou réactions les plus satisfaisant(e)s que vous observez pour vous et vos clients lors de vos missions ?

En général, au bout de trois jours de formation, j’ai droit à un grand sourire, un gros bisou sur la joue, une grande accolade et je retrouve toujours des stagiaires qui sont arrivés parfois en me confiant leur lassitude par rapport à leur métier de décorateur.

Ils ont l’impression de toujours faire la même chose, de toujours conseiller la même couleur. Je les retrouve au bout de trois journées hyper énergisés. Et surtout plein de joie de commencer ce nouveau cheminement avec la possibilité de proposer du conseil couleur, totalement en accord avec leur nouvelle façon de voir les choses, leurs besoins… C’est-à-dire s’intéresser profondément à leurs clients et proposer des couleurs qui leur font du bien. Je n’ai jamais eu jusqu’ici quelqu’un qui me dit que ça ne sert à rien !

C’est très important pour moi de voir le sourire des gens que ce soit lors de mes conférences ou lors de mes formations.

Comment voyez-vous évoluer la place de la couleur dans les années à venir ?

Je pense que la couleur va avoir de plus en plus une place essentielle. Et sûrement de plus en plus orientée vers le bien être car nous allons certainement en découvrir davantage sur son pouvoir.

Quel projet rêvez-vous de mener ?

J’aimerais bien enfin réaliser un projet qui me tient à cœur depuis cinq ans et qui a été arrêté par les événements que nous avons vécus ces derniers mois. J’étais en lien avec un praticien ayurvédique, à l’île Maurice, afin de créer un centre de conseil en décoration orienté vers le bien-être et qui s’appuierait sur ce système de médecine holistique et préventive.

Un nom de couleur que vous aimez particulièrement ?

Indigo !

J’aime beaucoup le mot “indigo”. Ce mot signifie littéralement « qui provient d’Inde ». Il me fait rêver, me fait voyager tout de suite quand je le prononce. Et quand je regarde ce mot, j’imagine les indigotiers, les singes et les belles indiennes dans leurs saris flamboyants.

Vous avez un projet ?

Nos experts sont à votre écoute pour vous conseiller
et échanger sur vos besoins !

Translate